ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

Il n’y a pas de doute. Avec son sens de la formule, Jésus aurait remporté, c’est sûr, la victoire du concours d’éloquence… en supposant qu’il ne critique pas trop les membres du jury ou de son auditoire, ce qui pour le coup est beaucoup moins sûr …

Lire la suite : 31° Dimanche du temps ordinaire - A - La vie est un concours d'éloquence

"Et ce soir c'est spéciale dédicace à la basilique St jean de Latran !! Big up à François et tous ses potes en robes rouges !! Vous me faites doucement rigolez les catholiques à célébrer la dédicace de saint Jean de Latran , c'est quoi ça la dédicace de la cathédrale du pape, « la mère de toute les églises », ça me fait rêver !! Vous savez quoi dans votre dédicace, y'a à peu prés tout ce que je déteste dans votre religion, la compil' : le Pape, l'Eglise et la cathédrale rutilante, dégoulinante de richesses, insulte aux pauvres et aux crevards.

Lire la suite : 32° dim temps ordinaire A: Ta mère, l'Eglise

Qu’est-ce que c’est que cette histoire de marié qui arrive au milieu de la nuit… peut-être qu’on pourrait commencer par rappeler un peu comment se passait un mariage juif au temps de Jésus pour comprendre cette parabole, pour comprendre ce que Jésus veut nous dire ici.

Lire la suite : 32° Dimanche du temps ordinaire - A -

Ah elle est belle la justice de Dieu ! Vous avez lu, vous avez entendu notre évangile, il instaure l'injustice et son corollaire: la lutte des classes, ou plutôt la lutte des talents. D'abord il ne donne pas autant à chacun: pourquoi est ce qu'il donne 5 à l'un, 3 à l'autre et 1 au troisième ? C'est dégueulasse, sur quoi il se fonde pour donner plus à l'un et moins à l'autre ? Et le pompon c'est qu'au final, il retire tout à celui à qui il avait le moins donné, enfoiré ! Non décidément les gars on ne part pas avec les mêmes chances !
"C'est vraiment trop injuste !"
"Tais toi Caliméro !"

Lire la suite : 33° dim temps ordinaire A: Les talents

Texte non disponible

Lire la suite : 33° Dimanche du temps ordinaire - A -

« Alors, comme cela, tu es roi ? » S'il y en a un qui ne croit pas que Jésus fut roi, c'est bien Pilate. Lui le gouverneur de Judée, représentant de l'empereur en Israël, qui avait sous ses ordres les nombreuses armées qui sillonnaient la Palestine, avait devant lui ce Jésus, petit rabbin juif, arrêté la veille. Et ce Jésus ne ressemblait pas du tout à un roi tel que Pilate se le représentait. Il n'avait eu aucun disciple pour le défendre : donc niveau armée, zéro. Il n'avait pas les richesses matérielles pouvant influencer les politiques: donc niveau finance internationale, zéro. Il ne pouvait pas se réclamer d'une lignée royale légitime, ne pouvant prétendre par héritage à un territoire quelconque, donc niveau influence géo-politique, zéro.

Lire la suite : 34° dim temps ordinaire B: Christ Roi

Voyez-vous, habituellement ce dernier dimanche avant Noël, je ne le sentais pas...
J'ai souvent eu envie de l'escamoter, de sauter par-dessus à pieds joints pour me retrouver directement à la veillée de Noël. On est si proche, allons, finissons-en de cette attente : chantons la naissance... !
Mais je deviens sage... je suis davantage prêt à attendre quelque chose de ce 4e dimanche : un fruit, une grâce, un bienfait. Ce fruit, ce bienfait ? C'est une Foi à Vivre. Laquelle ?

Lire la suite : 4° dim avent B: Crèches dans nos villes, crèche dans nos coeurs

Nous voici dans un hôpital de Toulouse, au service « longs séjours »...
C'est la visite d'un professeur suivi des internes et autres stagiaires (les internes zélés, ce sont les disciples et le professeur, Jésus...)
Les internes s'adressent au professeur : « L'aveugle devant la chambre 13, c'est quoi la cause ? C'est héréditaire ? » Le professeur, sans répondre, s'avance vers l'aveugle, mets la main sur ses yeux, lui parle et reprend son chemin.
Le professeur s'est avancé plus loin dans le couloir et on entend à l'arrière l'écho d'une conversation animée : « Comment ça « il est parti ». Où est passé l'aveugle de la chambre 13 ? »
« Il est parti parce qu'il était guéri ! » « Ce n'est pas possible : on est dimanche ! On ne peut pas guérir un dimanche. Il y a un protocole de prise en charge. On ne sort pas guéri de l'hôpital un dimanche dans notre société ! » Silence... « Quel est ce professeur qui a autorisé cela ? »

Lire la suite : 4° dim carême C: "Guérir et être sauvé" (Texte de année A)

Mgr le Gall m'a appelé l'autre jour,
"Père Simon j'ai quelque chose d'important à vous dire: on est en plein dans les nominations en ce moment et c'est vraiment la mouise. On a besoin de prêtre partout, il faut que vous m'en trouviez, il m'en faut 10-12, ça vous semble jouable?"

Lire la suite : 4° dim pâques (Dimanche du bon Pasteur) A : Si Il t'appelle...

A la question, les catholiques sont-il des moutons de panurges ? La réponse est... non ! Même si beaucoup de monde le pense et que Jésus nous traite comme ses brebis. Si Jésus prend cette image, ce n'est pas pour nous rabaisser mais pour nous élever à un mystère, celui de l'Eglise.

Lire la suite : 4° dim Pâques C: Appelés à vivre

Page 7 sur 14

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive