Acte de contrition

Mon Dieu, j'ai un très grand regret de vous avoir offensé parce que vous êtes infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché vous déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de votre sainte grâce, de ne plus vous offenser et de faire pénitence.

Mon Dieu, j’ai péché contre Toi
et contre mes frères,
mais près de toi se trouve le pardon.
Accueille mon repentir
et donne-moi la force de vivre selon Ton amour.
Amen.

Père, Dieu de tendresse et de miséricorde,
j'ai péché contre Toi et mes frères.
Je ne suis pas digne d'être appelé ton fils
mais près de Toi se trouve le pardon.
Accueille mon repentir.
Que ton Esprit me donne la force de vivre selon ton amour
en imitant Celui qui est mort pour nos péchés,
Ton Fils, Jésus-Christ, Notre Seigneur.
Amen.

 

Adoration

"Nous sommes venus pour l'adorer" Mt 2,2

Nous nous retrouvons du lundi au vendredi à partir de 18:00 à la chapelle de la Croix (au fond de l'église Saint Pierre des chartreux, sous l'orgue à droite) pour adorer Jésus présent dans le saint sacrement.

Pendant ce temps un prêtre se tient à votre disposition si vous souhaitez vous confesser

On devrait fortement appuyer l'adoration perpétuelle avec exposition. Jésus s'est fait Pain de Vie pour nous donner la vie. Nuit et jour. II est là. Si vous voulez vraiment grandir en amour, revenez à l'Eucharistie, revenez à l'adoration eucharistique. Il nous faut tisser nos vies autour de l'Eucharistie… fixer les yeux sur Lui qui est lumière.

Placez vos cœurs près de son Divin Cœur; demandez-Lui de vous accorder la grâce de Le connaître, l'amour de L'aimer, le courage de Le servir. Cherchez-Le avec ferveur. Par Marie, cause de notre joie, vous découvrez que nulle part au monde êtes-vous mieux accueillis, nulle part au monde êtes-vous mieux aimés que par Jésus vivant et vraiment présent au Très Saint-Sacrement... Il est vraiment là en Personne, à vous attendre. 

Confession

"Laissez vous réconcilier avec Dieu"

Si vous souhaitez vous confesser, des prêtres se tiennent à votre disposition tous les dimanches avant la messe de 19:00 à Notre-Dame la Dalbade


N'hésitez pas non plus à venir trouver un prêtre avant chaque messe en semaine (chapelle de la Croix sous le grand orgue de l'église Saint-Pierre-des-Chartreux) de 18:00 à 19:00.

Vous pouvez aussi prendre rendez-vous auprès du Père Damien VERLEY et contacter un prêtre.

 

Trois étapes :

1. La contrition

C’est une douleur de l’âme et une détestation du péché commis avec la résolution de ne plus pécher à l’avenir.  Pour se préparer à recevoir ce sacrement, il faut s’y préparer par un examen de conscience fait à la lumière de la Parole de Dieu (cf  Rm 12-15 ; 1Co 12-13 ; Ga 5 ; Ep 4-6).

Examen de conscience : Il y a trois grands domaines où nous péchons :

Envers Dieu « Tu adoreras Dieu seul et tu l’aimeras plus que tout. » (Dt 5)

Envers les autres « Aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimés. »

Envers soi-même « Tu aimeras ton prochain comme toi-même. » (Mc 12,31).

 

Quelques actes de contrition à réciter à la fin de sa confession au choix : 

Formule classique : 

Mon Dieu, j'ai un très grand regret de t'avoir offensé, parce que tu es infiniment bon, infiniment aimable, et que le péché te déplaît. Je prends la ferme résolution, avec le secours de ta sainte grâce, de ne plus t'offenser et de faire pénitence.

Formule récente :  Mon Dieu, j'ai péché contre toi et mes frères, mais près de toi se trouve le pardon. Accueille mon repentir et donne-moi la force de vivre selon ton amour.

 

2. La confession des péchés

La confession des péchés (l’aveu), même d’un point de vue simplement humain, nous libère et facilite notre réconciliation avec les autres. Par l’aveu, l’homme regarde en face les péchés dont il s’est rendu coupable ; il en assume la responsabilité et par là, il s’ouvre de nouveau à Dieu et à la communion de l’Église afin de rendre possible un nouvel avenir.

 

3. La pénitence

Beaucoup de péchés causent du tort au prochain. Il faut faire le possible pour le réparer (par exemple restituer des choses volées, rétablir la réputation de celui qui a été calomnié, compenser des blessures). La simple justice exige cela. Mais en plus, le péché blesse et affaiblit le pécheur lui-même, ainsi que ses relations avec Dieu et avec le prochain. L’absolution enlève le péché, mais elle ne remédie pas à tous les désordres que le péché a causés. Relevé du péché, le pécheur doit encore recouvrer la pleine santé spirituelle. Il doit donc faire quelque chose de plus pour réparer ses péchés : ce que le prêtre lui indiquera avant de lui donner l’absolution. Sur l’invitation du prêtre, le pénitent peut aussi dire son acte de contrition avant l’absolution.

 

Le seul secret absolu

Sur le plan légal, le secret professionnel est strictement limité aux médecins, aux prêtres catholiques dans le cadre de la confession, et aux avocats. Le secret de la confession  est le seul à être absolu, selon le code de droit canonique (canon 983). Ce droit ne souffre pas d’exceptions, sous peine d'excommunication pour celui qui l'enfreint.  (Code de Droit Canon n°1388,1*). Il est par ailleurs garanti par la Cour de cassation qui reconnaît que les ministres du culte - qu'ils appartiennent d'ailleurs à la religion catholique ou à la religion réformée - sont tenus de garder le secret sur les révélations qui leurs sont faites dans le cadre de l'exercice de leur ministère sacerdotal ou en raison de ce ministère (Cass. crim., 11 mai 1959).

 

 

Un rendez-vous d’amour

La confession est un rendez-vous d’amour avec Dieu. Dieu ne condamne JAMAIS les pêcheurs. Au contraire, c’est à eux qu’il offre en premier son amitié. La confession est donc d’abord une réconciliation entre Dieu et nous.

Mais il y a plus dans ce sacrement : pour faire pousser une plante, le jardinier doit non seulement veiller à mettre les bons ingrédients, mais il doit aussi retirer les mauvaises herbes. La confession c’est ça : retirer les mauvaises herbes qui font obstacle à notre épanouissement personnel. C’est le délicat travail du Christ dans notre âme.

Source : Croire.com

Eucharistie

Tous les dimanches à Notre-Dame de la Dalbade 19:00 (du 1 septembre au 30 juin sauf vacances de Noël) + dîner au Centre Bernanos, 23 rue valade (P.A.F. 2€)

Du lundi au vendredi à Saint-Pierre-des-Chartreux 19:00 (précédée d'une temps d'adoration et de confession à 18:00, sous l'orgue) et le dimanche du 1er Juillet au 31 août

 

Le Jeudi à Paroisse Saint Marc, 19:00 (M° Rangueil)

Fortifier ma foi

"Seigneur augmente-nous la foi"

Il semble que nous pouvons tous faire nôtre cette invocation. Toi aussi, comme les apôtres, dit au Seigneur Jésus : « Augmente ma foi ! ». L'église et la paroisse te donnent des moyens éfficasse :

  • Des sacrements : la confession et l'eucharistie
  • Des prière : l'adoration, le chapelet et les homélies

N'hésite pas à les utilisés !

Je vous salue Maire / Notre Père /...

Je vous salue, Marie

Je vous salue, Marie, pleine de grâce, le Seigneur est avec vous. Vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles, est béni. Sainte Marie, mère de Dieu, priez pour nous, pauvres pécheurs, maintenant et à l’heure de notre mort.

Amen.

Notre Père

Notre Père qui es aux cieux, que ton nom soit sanctifié, que ton règne vienne, que ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel. Donne-nous aujourd’hui notre pain de ce jour. Pardonne-nous nos offenses comme nous pardonnons aussi à ceux qui nous ont offensés. Et ne nous soumets pas à la tentation, mais délivre-nous du mal.

Amen

Gloire au Père

Gloire au Père, et au Fils, et au Saint-Esprit, comme il était au commencement, maintenant et toujours, pour les siècles des siècles.

Amen.

Ô mon Jésus

Ô mon Jésus, pardonnez-nous nos péchés, préservez-nous du feu de l'enfer, et conduisez au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui ont le plus besoin de votre miséricorde.

 

L'adoration en 10 points

Si je n’avais qu’un conseil à te donner, ce serait : laisse-toi faire par le Seigneur! Mais je n'en ai pas un, j’en ai dix :

2. Pose-toi et mets-toi en présence du Seigneur. Tu peux faire un signe de croix, prendre un refrain ou une grande respiration…

3. Redis-lui que tu es là pour Lui et pour Lui seul, que tu Lui offres ces quelques minutes, qu’Il en fasse ce qu’Il veut ; et puis fixe ton regard sur l’hostie. C’est Jésus qui est présent, caché sous l’apparence du pain.

4. Tais-toi et adore-Le.

5. Si le Seigneur t’installe dans sa paix, laisse-toi faire, ne dis rien.

6. S’Il te donne de lui parler comme on parle à un ami, parle-Lui et ensuite, tais-toi pour L’écouter.

7. Si tu as des distractions, que tu regardes les anges, les toiles d’araignées, la jeune fille à ta droite, prends une bible avec toi et lis un petit passage. Lis-le deux ou trois fois pour bien t’en imprégner puis médite-le, cherche à savoir ce que le Seigneur te dit, mets-toi à la place d’un des personnages puis laisse le Seigneur guider ton imagination et ton intelligence.

8. En adorant le Seigneur, tu t’exposes aussi à son regard : tu peux ainsi lui confier tes soucis, tes pauvretés intérieures, tes infirmités spirituelles et physiques…

9. Peut-être que tout ce temps d’adoration ne se passera qu’en allées et venues entre ton désir d’adorer le Seigneur et tes distractions. Ce n’est pas grave si, à chaque fois que tu t’es rendu compte de ta distraction, tu es revenu au Seigneur et que tu Lui as dit : « Seigneur, je veux être avec Toi ».

10. A la fin de l’adoration, fais un signe de croix et va te coucher heureux.

La confession, à quoi ça sert ?

Un rendez-vous d’amour

La confession est un rendez-vous d’amour avec Dieu. Dieu ne condamne JAMAIS les pêcheurs. Au contraire, c’est à eux qu’il offre en premier son amitié. La confession est donc d’abord une réconciliation entre Dieu et nous.

Mais il y a plus dans ce sacrement : pour faire pousser une plante, le jardinier doit non seulement veiller à mettre les bons ingrédients, mais il doit aussi retirer les mauvaises herbes. La confession c’est ça : retirer les mauvaises herbes qui font obstacle à notre épanouissement personnel. C’est le délicat travail du Christ dans notre âme.

La méditation du chapelet

 

MYSTERES JOYEUX

Annonciation

" Marie dit alors : je suis la servante du Seigneur. Que tout se passe pour moi comme tu me l'as dit ! Et l'ange la quitta. " Luc 1, 38

Marie, par ton OUI à l'ange, tu as rendu possible la venue de Jésus. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour les jeunes de nos communautés, de notre diocèse, de toute l'Eglise à qui Dieu adresse son appel. Nous prions pour leurs parents : qu'ils accueillent la route que le Seigneur ouvre à leurs enfants.

 

Visitation

" Or, lorsqu'Elisabeth entendit la salutation de Marie, l'enfant bondit dans son sein et Elisabeth fut remplie du Saint Esprit. Elle poussa un grand cri et dit : tu es bénie plus que toutes les femmes, béni aussi est le fruit de ton sein ! Luc 1, 41-43

Marie, grâce à ta disponibilité, Elisabeth a su se laisser toucher par le Sauveur du monde qui demeurait en toi, Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson. Que l'Eglise soit accueillante et disponible aux appels des hommes et des femmes de ce temps. Que nous ayons à cœur de servir nos frères et de témoigner ainsi de la joie de suivre ton Fils.

 

La Nativité

" Soyez sans crainte, il vous est né dans la ville de David un Sauveur qui est le Christ Seigneur, " Luc 2, 10-11

Marie, en Jésus ton enfant, Dieu s'est fait homme. Nous n'avons plus rien à craindre, il marche avec nous sur les chemins du monde. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de La moisson : que s'ouvrent nos cœurs à la présence du Ressuscité, que par nos actes et nos paroles nous fassions retentir son appel à bâtir un monde de paix et de justice.

 

Présentation

" Maintenant, Maître, c'est en paix, comme tu l'as dit, que tu renvoies ton serviteur. Car mes yeux ont vu ton salut , que tu as préparé face à tous les peuples; lumière pour la révélation aux païens et gloire d'Israël ton peuple. " Luc 2, 29-32

Marie, tu viens présenter au Temple celui qui est La Lumière du monde. Avec toi, Marie, nous prions Le Maître de La moisson pour celles et ceux qui se consacrent totalement au Seigneur dans la vie monastique, religieuse, dans les instituts séculiers et les autres formes de vie consacrée. Qu'ils soient lumière d'espérance pour le monde d'aujourd'hui.

 

Jésus est retrouvé au Temple

" Il leur dit : Pourquoi donc me cherchiez-vous ? Ne saviez-vous pas qu'il me faut être chez mon Père ? " Mais eux ne comprirent pas ce qu'il leur disait. " Luc 2, 49-50

Marie, au jour de la présentation de Jésus au Temple, tu ne comprends pas et pourtant toujours tu feras confiance à la promesse du Seigneur. Durant ces années, aux côtés de Seigneur, tu emprunteras des chemins sur lesquels tu n'aurais sans doute pas imaginer marcher. Avec toi. Marie, nous prions le Maître de la moisson, qu'il nous donne ta confiance qui t'animait lorsque nous ne comprenons pas les appels qu'il nous lance, que nous ayons l'audace de proposer de devenir diacres ou prêtres et d'inviter à emprunter le chemin de la vie consacrée même quand l'avenir est rempli d'incertitudes.

 

MYSTERES LUMINEUX


Jésus est Baptisé par Jean dans le Jourdain

" Dès qu'il fut baptisé, Jésus sortit de l'eau. Voici que les cieux s'ouvrirent et il vit l'Esprit de Dieu descendre comme une colombe et venir sur lui. Et voici qu'une voix venant des cieux disait : " Celui-ci est mon Fils bien-aimé, celui qu'il ma plu de choisir. " " Matthieu 3, 16-17

Marie pour ton Fils Jésus, cette rencontre avec Jean Le Baptiste au bord du Jourdain est un point de départ : Dieu Le reconnaît comme son Fils Unique, il ne saurait l'abandonner dans sa mission au milieu des hommes. Avec toi, Marie, nous nous rappelons le point de départ de notre mission le jour de notre baptême Plongé dans la mort et La résurrection du Christ Dieu nous a dit : " Tu es mon Fils, ma fille bien-aimé." Nous prions Le Maître de la moisson pour tous les baptisés qui peuplent l'univers. Qu'à la suite de Jésus, Fils de Dieu et frère de tous. Confiants dans l'amour paternel de Dieu, ils se rendent dociles à l'Esprit et prennent leur part dans la construction d'un Royaume de paix et de justice.

 

A Cana, Jésus fait couler le vin en abondance

" Comme le vin manquait, la mère de Jésus lui dit : "Ils n'ont pas de vin. " Mais Jésus lui répondit : "Que me veux-tu femme ? Mon heure n'est pas encore venue. Sa mère dit aux serviteurs : "Quoiqu'il vous dise, faites-le." Jean 2, 3-5

Marie, tu n'es pas une invitée comme les autres, Tu ne peux t 'empêcher d'être attentive à ce que la fête se déroule au mieux : il n'y a plus de vin et une noce sans vin est une noce ratée ! Aussi, tu te tournes naturellement vers ton Fils Car tu sais qu'il peut tout et malgré sa réplique un peu vive, tu invites les serviteurs à Lui obéir. Les moines et les moniales, à ton exemple, consacrent leur vie à se tourner vers le Christ pour lui confier les besoins de notre monde, ils le prient pour que des serviteurs de l'Evangile se lèvent et invitent à faire alliance avec Lui. Avec Lui, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour tous les contemplatifs, qu'il leur donne espérance et ténacité dans cette mission d'intercession pour l'humanité.

 

Jésus annonce le Règne de Dieu

" Jésus vint en Galilée. Il proclamait l'Evangile de Dieu et disait : Le temps est accompli, et le Règne de Dieu s'est approché : convertissez-vous et croyez a l'Evangile." Marc 1, 14-15

Marie, ton Fils poursuit la mission des grands prophètes de l'Ancien Testament, il nous appelle à la conversion, il nous demande d'accorder notre cœur sur le cœur de Dieu. Mais à la différence des prophètes, il proclame que les temps sont accomplis et que le Règne de Dieu s'est approché : il est l'accomplissement de la promesse faite par les prophètes. En Lui le Règne de Dieu se réalise. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour tous ceux qui exercent des responsabilités dans l'Eglise. Qu'ils aient à cœur de vivre leur mission de prophète en contestant ce qui est contraire à l'Evangile et en révélant, par toute Leur vie, que Le Christ est Celui qui ouvre au vrai bonheur.

 

Jésus est transfiguré en présence de Pierre, Jacques et Jean

"Il fut transfiguré devant eux : son visage resplendit comme le soleil, ses vêtements devinrent blancs comme la lumière " Matthieu 17, 2

Marie, c'est dans l'intimité d'une Ascension de montagne avec ton Fils que Pierre, Jacques et Jean découvrent l'identité de Jésus de Nazareth : il est le Christ, Le Messie, Celui qui avait été annoncé par les prophètes. Cette expérience fut déterminante dans Leur mission d'apôtre. Avec toi Marie, nous prions Le Maître de La moisson pour les communautés paroissiales : qu'elles soient des lieux de rencontre du Christ ressuscité. Que par leur vie fraternelle, leur climat de prière et leur souci de la participation de tous à l'annonce de l'Evangile, elles donnent goût au service de l'Eglise et du monde.

 

Jésus institue l'Eucharistie

" Toutes les fois que vous mangez ce pain et que vous buvez à cette coupe, vous annoncez la mort du Seigneur, jusqu'à ce qu'il vienne. "
1 Corinthiens 11, 26

Marie, au soir de la Cène Jésus nous livre le sens de sa mort: il donne Sa vie pour que nous en vivions, il se fait nourriture pour que nous puissions marcher à Sa suite sur le chemin du don de soi. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour les prêtres, ministres de l'Eucharistie. Que grâce à l'Esprit Saint, par l'annonce de la Parole, la célébration des sacrements et le soutien fraternel, ils construisent la communauté de ton Eglise ; qu'ils aident les baptisés à devenir ce qu'ils reçoivent à chaque Eucharistie : le Corps du Christ ressuscité. Nous le prions pour les séminaristes et ceux qui cheminent vers une éventuelle entrée au séminaire, que les baptisés les soutiennent par la prière et la qualité de leur témoignage.

 

MYSTERES DOULOUREUX


L'agonie de Jésus

"Il s'éloigna d'eux à peu près à la distance d'un jet de pierre ; s'étant mis à genoux, il priait, disant : "Père, si tu veux écarter de moi cette coupe... Pourtant, que ce ne soit pas ma volonté mais la tienne qui se réalise ! " Luc 22, 41-42

Marie, à quelques heures de sa mort, ton Fils connaît l'épreuve du doute mais il est tellement uni au Père qu'il s'abandonne à sa volonté. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour tous les jeunes qui désirent bâtir leur vie sur Le rocher solide qu'est ton Fils Jésus mais qui doutent et hésitent à s'engager résolument à sa suite. Qu'ils se rendent disponibles à l'Esprit Saint afin de saisir que ce qu'ils abandonnent n'est rien en comparaison de ce qu'ils ont à gagner.

 

La Flagellation de Jésus

" Quant à Jésus, après l'avoir fait flageller, il le livra pour qu'il soit crucifié. " Matthieu 27, 26b

Marie, le corps de ton Fils est déchiré par la lanière du fouet et pourtant il dira, peu de temps avant sa mort " Père, pardonne-leur, ils ne savent pas ce qu'ils font. " Face à la haine, une seule réponse est possible, celle du pardon. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour les baptisés qui accomplissent un ministère dans l'Eglise, qu'ils soient des témoins rayonnants d'un amour plus fort que tout alors que notre monde est trop souvent déchiré par les lanières de la haine et de l'intolérance.

 

Jésus est couronné d'épines

"Alors les soldats du gouverneur, emmenant Jésus dans le prétoire, rassemblèrent autour de lui toute la cohorte. Ils le dévêtirent et lui mirent un manteau écarlate; avec des épines, ils tressèrent une couronne qu'ils lui mirent sur la tête, ainsi qu'un roseau dans la main droite ; s'agenouillant devant lui, ils se moquèrent de lui en en disant : " Salut, roi des juifs ! " Matthieu 27, 27-29

Marie, ton Fils Jésus connaît l'humiliation extrême : il n'est plus qu'un roi de comédie, chahuté, violenté. Il devient le compagnon d'infortune de tous ceux qui, à travers le monde, connaissent les persécutions pour avoir voulu faire de lui leur Roi et leur Sauveur. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour les chrétiens qui connaissent la persécution. Qu'unis à eux dans la prière, nous soyons des bâtisseurs courageux du Royaume que Jésus est venu inaugurer.

 

Jésus porte sa croix

" Comme ils sortaient, ils trouvèrent un homme de Cyrène, nommé Simon ; ils le requirent pour porter la croix de Jésus. " Matthieu 27, 32

Marie, ton Fils n'est pas seul dans l'épreuve ; Simon de Cyrène est là pour l'aider sur le dur chemin du Golqotha. Beaucoup de jeunes, engagés dans des mouvements et services d'Eglise, se rendent disponibles à l'appel de ton Fils en faisant l'expérience du temps gratuit donné aux petits et aux pauvres. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour tous les mouvements et équipes de jeunes et leurs animateurs, qu'ils portent le souci de l'engagement auprès des plus fragiles et apprennent à reconnaître en eux la présence du Christ : " Ce que vous avez fait à l'un de ces plus petits, qui sont mes frères, c'est à moi que vous l'avez fait !" (Matthieu 25, 40).

 

Jésus meurt sur la croix

" Après quoi, sachant que dès lors tout était achevé, pour que l'Ecriture soit accomplie jusqu'au bout, Jésus dit : " J'ai soif " ; il y avait là une cruche remplie de vinaigre, on fixa une éponge imbibée de ce vinaigre ou bout d'une branche d'hysope et on l'approcha de sa bouche. Dès qu'il eut pris le vinaigre, Jésus dit : " Tout est achevé " ; et, inclinant la tête, il remit l'esprit. " Jean 19, 28-30

Marie, ton Fils est allé jusqu'au bout de 'l'amour. Répondre à l'appel de ton Fils, c'est donner sa vie à sa suite pour, avec Lui, entraîner l'humanité sur le chemin de la Résurrection. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour les évêques, les prêtres et les diacres qui sont chargés de guider le peuple de Dieu sur ce chemin de résurrection au cœur d'un monde parfois agité et troublé. Qu'ils puisent dans leur relation au Christ ressuscité la force nécessaire pour accomplir leur ministère, qu'ils trouvent auprès d'eux des chrétiens soucieux de les épauler et de participer à l'animation des communautés dont ils sont les pasteurs et les serviteurs.


MYSTERES GLORIEUX

 

Jésus ressuscité d'entre les morts

" Entrées dans le tombeau, elles virent, assis à droite, un jeune homme, vêtu d'une robe blanche, et elles furent saisies de frayeur. Mais il leur dit : " Ne vous effrayez pas. Vous cherchez Jésus de Nazareth, le crucifié : il est ressuscité, il n'est pas ici," " Marc 16, 5-6

Marie, en ce matin de Pâques, le message de l'ange au jour de l'Annonciation prend pour toi un sens nouveau : " CeLui qui va naître sera saint, il sera appelé Fils de Dieu."" Oui, Jésus que tu as porté, élevé et accompagné discrètement tout au long de son chemin au milieu des hommes, il est aujourd'hui le Fils de Dieu venu ouvrir à l'humanité les portes de la vie éternelle. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour l'Eglise, corps du Christ ressuscité en ce monde. Qu'elle ne se laisse pas toucher par le découragement, que les baptisés se rappellent qu'ils sont des temples de l'Esprit du ressuscité. Qu'ils aient à cœur d'en vivre.

 

Jésus, monté aux cieux, partage la gloire de son Père

" Vous allez recevoir une puissance, celle du Saint Esprit qui viendra sur vous ; vous serez alors mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre., A ses mots, sous leurs yeux, il s'éleva et une nuée vint le soustraire à leurs regards. " Actes 1, 8-9

Marie, au matin de Ascension, ton Fils Jésus envoie ses disciples en mission. L'Esprit Saint les conduira à la rencontre de l'humanité sans distinction de races et de cultures. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la Moisson pour les missionnaires; prêtres, religieux, religieuses et laïcs qui partent annoncer l'Evangile. Qu'ils stimulent toute l'Eglise dans sa mission.

 

Les apôtres reçoivent l'Esprit-Saint

" Ils furent tous remplis de l'Esprit Saint et se mirent à parler d'autres langues, comme l'Esprit leur donnait de s'exprimer." Actes 2, 4

Marie, le jour de Annonciation, l'ange du Seigneur t'avait dit de ne pas avoir peur, l'Esprit Saint était avec toi, " il te couvrira de son ombre ". Au jour de la Pentecôte, ce même Esprit Saint est donné à l'Eglise, grâce à lui elle n'a plus rien à craindre, Elle peut désormais en confiance annoncer la Bonne Nouvelle de la Résurrection. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson pour tous les confirmés et futurs confirmés de notre diocèse, Qu'en fidélité à l'Esprit reçu, ils aient à cœur de répondre à leur vocation chrétienne et soient ferments d'Evangile partout où ils vivent.

 

Marie partage la gloire de son Fils ressuscité

" Le Puissant fit pour moi des merveilles, saint est son nom ! Luc 1, 49

Marie, en fêtant ton Assomption, nous fêtons en toi celle qui guide et soutient l'espérance de l'Eglise de Dieu encore en chemin. Avec toi, Marie, nous prions Le Maître de la moisson pour Eglise. Qu'elle témoigne des merveilles de Dieu et appelle joyeusement les ouvriers de l'Evangile dont elle a besoin pour sa mission au milieu des hommes.

 

Le couronnement de Marie

" Un grand signe apparut dans le ciel : une femme, vêtue du soleil, la lune sous les pieds, et sur la tête une couronne de douze étoiles, " Apocalypse 12, 1

Marie, auprès de Dieu, tu es couronnée de gloire et d'honneur. Petite fille de Palestine, tu es devenue grande dans le cœur de Dieu pour ta confiance et ta disponibilité. Avec toi, Marie, nous prions le Maître de la moisson, que la méditation de ces mystères partagée avec toi nous rende davantage disponibles à son appel et nous donne l'audace de le répercuter auprès de nos frères et sœurs chrétiens.

 

Le chapelet

Récite ton chapelet dans le bus, le metro,...

partout tu peux le réciter

"Récite ton chapelet, dit DIEU,
et ne te soucie pas de ce que raconte tel écervelé :
que c'est une dévotion passée et qu'on va abandonner.

Cette pière-là, je te le dis
est un rayon de l'Evangile :
on ne me le changera pas.

Ce que j'aime dans le chapelet, dit Dieu,
c'est qu'il est simple et qu'il est humble.
Comme fut mon Fils.
Comme fut ma Mère.

Récite ton chapelet : tu trouveras à tes côtés
toute la compagnie rassemblée en l'Evangile :
la pauvre veuve qui n'a pas fait d'études
et le publicain repentant qui ne sait plus son catéchisme,
la pécheresse effrayée qu'on voudrait accabler,
et tous les éclopés que leur foi a sauvés,
et les bons vieux bergers, comme ceux de Bethléem,
qui découvrent mon Fils et sa Mère...

Récite ton chapelet, dit Dieu,
il faut que votre prière tourne, tourne et retourne,
comme font entre vos doigts les grains du chapelet.

Alors, quand je voudrai, je vous l'assure,
vous recevrez la bonne nourriture,
qui affermit le coeur et rassure l'âme.

Allons, dit Dieu, récitez votre chapelet
et gardez l'esprit en paix."

Charles Péguy

Il est à la fois ...

Il est à la fois une prière et une méditation biblique. En effet, le chapelet correspond à la méditation d'une série de quatre Mystères (soit Joyeux, Lumineux, Douloureux, Glorieux) équivalent à un tiers du Rosaire puisque celui-ci comprend trois chapelets.

Il fait appel à des prières toutes simples et faciles à mémoriser puisqu'il consiste à réciter un « Notre-Père » et des « Je Vous Salue Marie » plusieurs fois tout au long du chapelet :« Le rosaire, c'est la liturgie du pauvre » a écrit Sylvie Germain.

Selon la tradition, c'est saint Dominique qui a reçu le Rosaire des mains de la Vierge Marie. Historiquement, la dévotion au Rosaire est constatée à partir du xiiie siècle, les Frères et les religieuses ne sachant pas lire ni écrire prirent l'habitude de témoigner de leur dévotion en récitant trois groupes de Pater et d' Ave comme dans les Psaumes. Saluer Marie 50 fois, c'était lui offrir une couronne de fleurs, c'est-à-dire un "petit chapeau", un "chapelet". Ainsi l'ordre des dominicains répandit-il son usage qui consiste en un exercice de méditation simple sur les épisodes importants de la vie de Jésus-Christ au travers du regard marial. Le chapelet est universellement connu sous la même forme dans tous les pays du monde.

comment faire concrètement

 

Copyright © 201 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception Com3elles

Les cookies nous permettent plus facilement de vous proposer des services. En utilisant nos services, vous nous autorisez à utiliser des cookies.
Ok