ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

Partir pour mieux se trouver.

Pèlerinage de Compostelle ? De la Mecque ? Enfin bref une histoire qui va finir en croisade quoi !

Attends, ouvre ton dico :

  • Un pèlerinage : du latin peregrinus, « étranger »
  • exode du latin Exodus hodos (« route »).

Donc un pèlerin est un étranger sur une route… mais qu’est-ce qu’il veut, il va où ?  On y est ! Tout est là ! Il ne sait peut-être pas lui-même répondre à cette question, il ne sait pas forcément ce qu’il veut et donc où aller : c’est pour ça qu’il marche.

L’exode, c’est fuir un confort : ce canapé  en cuir d’où tu lis ces quelques lignes. Partir, c’est endosser la lourde étiquette de l’étranger. Le pèlerin  a choisi de prendre le risque de l’inconnu, de la rencontre, juste parce qu’il s’est dit qu’il a perdu un peu de sa liberté en prenant racine dans son canapé ! Alors, il s’est levé sans trop savoir où aller, et il est parti à la recherche d’une autre vie, un peu moins posée peut-être mais tellement plus libre. Il est (aussi) parti en lui-même pour enfin se trouver.

 

Alors décidé?

Allez viens cette année >>>

Le mystère de la foi est trop grand pour être porté tout seul.

« La lumière de la foi est capable de valoriser la richesse des relations humaines, leur capacité à perdurer, à être fiables et à enrichir la vie commune » (pape François, Lettre Encyclique Lumen fidei). Le pape François montre que la foi est à la base de nombreuses relations, elle est porteuse et aide chacun à grandir. Si l’Église existe c’est pour montrer que l’on ne peut pas croire en Jésus tout seul. Voulue par le Christ, elle permet à chacun de se dire qu’il n’est pas seul sur sa route et que s’il baisse les bras d’autres seront là pour l’aider à se relever. Alors, non, on ne peut avoir la foi tout seul, en particulier parce que le mystère de l’Église est trop complexe pour être supporté tout seul. Chaque membre de l’Église qui s’unit au Christ se fortifie et créé des liens avec les autres. « La foi éclaire la vie en société » (pape François, Lettre Encyclique Lumen fidei). La foi est donc un guide pour la vie en société.

 

Une paroisse et une pastorale par et pour les étudiants

Nous sommes l'Église catholique du diocèse de Toulouse.

Toulouse a toujours été une ville universitaire importante et l’Église catholique a eu le souci de rejoindre ce monde étudiant. Depuis des années, de nombreux groupes travaillent et annoncent l’Évangile aux étudiants. Ils sont plus de 40 aujourd’hui : CCU, groupes de prière, groupes de formation, familles religieuses, mouvements…

En 2006, Mgr Robert Le Gall est nommé archevêque de Toulouse (2° ville étudiante de France avec 113 000 étudiants) et le Saint Père lui demande de porter une attention particulière au monde étudiant. Il charge certains aumôniers d’élaborer, et de lui proposer, un projet afin de dynamiser la Pastorale étudiante du Diocèse de Toulouse. Il existe à Toulouse une grande diversité de propositions (formation, prière, spiritualité, charité…) pour les étudiants catholiques et la paroisse peut orienter un étudiant en recherche vers la proposition qui lui convient.

 

 

Contact Week-end

like

A venir...

5 sept : BBQ de rentrée 

28-29 sept. : WEI, WE d'intégration de la Pasto

 

 

 

 

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive