ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

Récite ton chapelet dans le bus, le metro,...

partout tu peux le réciter

"Récite ton chapelet, dit DIEU,
et ne te soucie pas de ce que raconte tel écervelé :
que c'est une dévotion passée et qu'on va abandonner.

Cette pière-là, je te le dis
est un rayon de l'Evangile :
on ne me le changera pas.

Ce que j'aime dans le chapelet, dit Dieu,
c'est qu'il est simple et qu'il est humble.
Comme fut mon Fils.
Comme fut ma Mère.

Récite ton chapelet : tu trouveras à tes côtés
toute la compagnie rassemblée en l'Evangile :
la pauvre veuve qui n'a pas fait d'études
et le publicain repentant qui ne sait plus son catéchisme,
la pécheresse effrayée qu'on voudrait accabler,
et tous les éclopés que leur foi a sauvés,
et les bons vieux bergers, comme ceux de Bethléem,
qui découvrent mon Fils et sa Mère...

Récite ton chapelet, dit Dieu,
il faut que votre prière tourne, tourne et retourne,
comme font entre vos doigts les grains du chapelet.

Alors, quand je voudrai, je vous l'assure,
vous recevrez la bonne nourriture,
qui affermit le coeur et rassure l'âme.

Allons, dit Dieu, récitez votre chapelet
et gardez l'esprit en paix."

Charles Péguy

Il est à la fois ...

Il est à la fois une prière et une méditation biblique. En effet, le chapelet correspond à la méditation d'une série de quatre Mystères (soit Joyeux, Lumineux, Douloureux, Glorieux) équivalent à un tiers du Rosaire puisque celui-ci comprend trois chapelets.

Il fait appel à des prières toutes simples et faciles à mémoriser puisqu'il consiste à réciter un « Notre-Père » et des « Je Vous Salue Marie » plusieurs fois tout au long du chapelet :« Le rosaire, c'est la liturgie du pauvre » a écrit Sylvie Germain.

Selon la tradition, c'est saint Dominique qui a reçu le Rosaire des mains de la Vierge Marie. Historiquement, la dévotion au Rosaire est constatée à partir du xiiie siècle, les Frères et les religieuses ne sachant pas lire ni écrire prirent l'habitude de témoigner de leur dévotion en récitant trois groupes de Pater et d' Ave comme dans les Psaumes. Saluer Marie 50 fois, c'était lui offrir une couronne de fleurs, c'est-à-dire un "petit chapeau", un "chapelet". Ainsi l'ordre des dominicains répandit-il son usage qui consiste en un exercice de méditation simple sur les épisodes importants de la vie de Jésus-Christ au travers du regard marial. Le chapelet est universellement connu sous la même forme dans tous les pays du monde.

comment faire concrètement

 

Map paroisse

Contact liturgie

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive