ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

Il n’y a pas de doute. Avec son sens de la formule, Jésus aurait remporté, c’est sûr, la victoire du concours d’éloquence… en supposant qu’il ne critique pas trop les membres du jury ou de son auditoire, ce qui pour le coup est beaucoup moins sûr …

Il n’y a qu’à voir, ou plutôt à entendre tous les scuds qu’il envoie à la figure des scribes et des pharisiens. « Ils disent et ne font pas. Toutes leurs actions, ils les font pour être remarqués des gens : ils rallongent leurs franges ; ils aiment les places d’honneur ». Comme s’il reprenait le prophète Malachie qui dénonçait les prêtres de l’époque : « Maintenant, prêtres, à vous cet avertissement : Si vous n’écoutez pas, si vous ne prenez pas à cœur de glorifier mon nom, j’enverrai sur vous la malédiction… Vous vous êtes écartés de la route… vous avez détruit mon alliance… »

Alors, c’est vrai, je le reconnais, c’est d’une certaine manière à nous les prêtres que la Parole de Dieu est adressée aujourd’hui ! Et ce serait pour moi une erreur, peut-être un péché, que de passer cela sous silence.

Nombreux sommes nous, prêtres, à faire peser sur la vie des personnes blessées et fragiles de lourds fardeaux que non seulement nous sommes incapables de toucher mais qui surtout détruisent l’alliance avec Dieu! Nombreux sommes nous à rendre invisible le visage du Père et à masquer celui du serviteur, en recherchant l’honneur et la reconnaissance. Sans parler de la Parole de Dieu que nous salissons par nos « propres » paroles.

Cela dit, si nous écoutons vraiment et honnêtement ce que dit le Christ, c’est nous tous qui sommes visés. Ne sommes nous pas tous frères ?

Oui, reconnaissons que nous sommes tous frères quand nous, les chrétiens, les cathos, nous disons, et nous redisons les mêmes paroles, de belles paroles pourtant, et que bien souvent, quand cela s’y prête, quand cela est facile, nous aimons prendre les devants et la première place pour énoncer et démontrer que nous avons la vérité.

Nous disons mais nous ne faisons pas. Pourtant la Parole de Dieu est créatrice. Quand Dieu parle, cela se fait. « Dieu dit: que la lumière soit! Et la lumière fut! » Pourquoi les bonnes paroles que nous donnons ne produisent-elles pas l’effet tant espéré... Peut-être parce que la personne qui nous écoute est fermée à ce que nous sommes en train de dire, cela est possible. Mais peut-être aussi parce que nous ne disons pas la Parole de Dieu mais nos paroles. Parce que bien souvent nous manipulons la Parole de Dieu à notre guise et que nous l’empêchons de faire son œuvre en nous, les croyants.

Il nous faut alors redevenir comme un petit enfant qui signifie en latin celui qui ne parle pas. Ne rien dire mais laisser Dieu nous dire, nous parler et faire son œuvre en nous. « Accueillir la Parole de Dieu pour ce qu’elle est réellement, non pas une parole d’hommes mais la Parole de Dieu qui est à l’œuvre en nous les croyants. » Est-ce que nous écoutons chaque jour la Parole de Dieu? Vous avez beaucoup d’appli sur vos smarthphones, mais avez vous celle qui vous donne l’Evangile au quotidien? Est ce que cette Parole nous travaille ?

« N’aies pas le cœur fier, ni le regard ambitieux. Non mais tiens ton âme égale et silencieuse comme un petit enfant contre sa mère. » Laisse cette mère qu’est l’Eglise te redire les paroles de Dieu qui peuvent t’élever, te reprendre et te faire grandir! Laisse lui t’apprendre à parler pour mettre des mots sur la réalité, pour communiquer et pour marcher ! Car « la foi, si elle n’est pas mise en œuvre est bel et bien morte! » 1Jc2,17

Finalement je pense que Jésus aurait gagné, c’est sûr, le concours d’éloquence ! Parce que l’éloquence, ce qui parle le plus, c’est de dire ce qu’on fait et faire ce qu’on dit! Et Jésus est un maître en la matière !

Alors si toi aussi tu aspires à cette unité, à cette vie, si tu n’arrives pas à dire et à faire, si tu n’arrives pas à mettre des mots sur ta réalité, si tu ne sais pas quoi ni comment faire, choisis le Christ comme ton Maître. Ne brise jamais le dialogue avec lui… Si tu perds ce dialogue, t’es perdu !

Entends « Attends le Seigneur, maintenant et à jamais. » Amen

Père Arnaud Franc

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive