ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

Bientôt les vacances. Bientôt les beaux jours, comme celui que nous avons eu hier, mais qui dure plus longtemps, parce que aujourd'hui, ce n'est pas ça. Là, on va avoir du temps pour bavarder le soir, pour parler d'autre chose que des cours de maths ou de psycho. Et comme vous avez sorti le t-shirt « JMJ Cracovie 2016 », la question en vient sur la foi. Alors ton pote non-chrétien pose la question : « Ah j'ai entendu parlé que, pour les chrétiens, il y a trois dieux. »

 

« Mais pas du tout, lui dis-tu, nous croyons en un seul Dieu. Mais il est en trois personnes, c'est la Trinité. » Et là, tu essayes de lui expliquer, mais tu t'embrouilles. Tu lui as bien parlé de cette image qui consiste à rapprocher trois bougies, de se faire toucher les mèches, et il y a une seule flamme. Mais Dieu n'est pas une bougie. Cela n'explique pas vraiment ce qu'est la Trinité.
Que tu aies des difficultés, c'est normal. Il a fallu Jésus pour entendre parler, pour la première fois, de la Trinité. C'est lui qui a envoyé les apôtres baptiser « au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit ». Mais avant lui, rien de très précis. Et même pour les chrétiens après les apôtres, il a fallu du temps pour pourvoir comprendre et exprimer ce que Jésus avait dit.

Alors, tu veux connaître la Trinité ? Entre d'abord en toi-même. Dieu n'est pas en dehors de toi : par le baptême, tu es le temple de la Trinité. Saint Augustin, avant d'être ce grand évêque d'Afrique du nord du début du Ve siècle, a été étudiant en droit et en rhétorique à Carthage. Il n'était pas encore chrétien, mais il se posait pas beaucoup de questions sur Dieu. Il va lire beaucoup, il va chercher, chercher, à droite à gauche. Pour pouvoir être plus libre dans sa recherche, il va poursuivre ses études à Rome (comme quoi le système Erasmus n'a rien inventé), jusqu'à ce qu'il rencontre un homme, à Milan, qui lui montre comment trouver. Lui qui a cherché dans tant de livres et de lieux, il va découvrir que Dieu est au plus profond de son être: « Toi, tu étais plus intime que l'intime de moi-même, et plus élevé que les cimes de moi-même. » (Conf., III, 6).
Ce n'est donc que en entrant en soi-même, qu'en parlant avec Dieu qui habite au plus profond de notre âme, que nous pouvons arriver à le connaître. Si Dieu est éternel, tout-puissant, partout présent, il est pour nous d'abord et avant tout au plus intime de notre cœur. Comme être humain créé à l'image et à la ressemblance de Dieu, et plus encore comme chrétienrené à la vie divine, nous sommes enfants du Père, à l'image du Fils, vivant de la force de l'Esprit Saint.

Tu veux connaître la Trinité ? Alors aime. Saint Jean, reprenant ce qu'il a entendu de Jésus le soir du Jeudi-Saint, est catégorique : « Celui qui n'aime pas ne connaît pas Dieu, car Dieu est amour. » On ne peut pas connaître Dieu sans l'aimer. Tu peux lire les livres de théologie les plus complets pour expliquer la Trinité, tu en connaîtras moins que par l'amour. Saint Thomas d'Aquin, qui a écrit tant de choses sur Dieu, a reconnu que, sur terre, nous sommes unis davantage à Dieu par la charité que par la foi, par la connaissance. La charité, l'amour de Dieu, nous met directement en contact avec Dieu. La foi, la connaissance que nous pouvons avoir de Dieu sur cette terre, n'est que partielle. Elle utilise des images des mots pour nous faire connaître Dieu. L'amour nous unit à Dieu directement.
Mais plus que cela, l'amour chrétien n'est pas un amour seulement humain. Seul un amour renouvelé par l'Esprit Saint, élevé par l'Esprit Saint, peut pénétrer jusqu'aux profondeurs de Dieu. Seul celui qui a reçu l'Esprit Saint, et qui vit de l'Esprit Saint, connaît vraiment Dieu. C'est l'Esprit qui crie en lui: « Abba, Père ». Et « personne ne peut dire : "Jésus est le Seigneur", si ce n'est par l'Esprit-Saint ». C'est pourquoi nous fêtons la Trinité aujourd'hui, car justement nous avons été remplis du Saint Esprit à la Pentecôte, et c'est lui qui nous conduit « vers la vérité tout entière ».
Tu veux connaître la Trinité ? Alors aime les autres. Chaque Personne de la Trinité est absolument unique. Le Père est Père, le Fils est Fils, l'Esprit est Esprit. Chaque Personne de la Trinité est absolument propre. Pourtant, elle n'existe jamais sans les autres. Le Père ne peut jamais se séparer du Fils, ni se séparer de l'Esprit. Et de même pour le Fils et l'Esprit. Ils sont véritablement eux-mêmes parce qu'ils sont aussi en relation avec les autres. Sans un Père, il ne peut y avoir de Fils. Sans le Père et le Fils, il ne peut y avoir un Esprit commun. Pour nous aussi, c'est en étant en relation avec les autres qu'on peut parvenir à notre personnalité propre. On n'est jamais chrétien sans les autres, et même, un être humain tout seul, un Robinson Crusoé absolument solitaire, perdrait la raison assez rapidement. L'homme, créé à l'image de Dieu, ne peut être véritablement lui-même sans être en relation avec d'autre. L'homme n'est donc jamais plus à l'image de la Trinité quand il vit en amitié avec l'autre, et n'est jamais moins à l'image de la Trinité quand il hait autrui. Comme le dit saint Jean, « Celui qui dit aimer Dieu et qui a de la haine contre son frère est un menteur ».

Alors, tu veux connaître la Trinité ? Tu veux annoncer la Trinité à tes amis ? C'est justement par cette amitié même que tu pourras le mieux la manifester. L'image principal que le non-chrétien a de Dieu est que celui-ci est tout puissant, au-dessus de tout et qu'il juge tout. Et c'est d'ailleurs une des raisons principales pour rejeter Dieu. Notre Dieu est d'abord un Dieu d'amour, un Dieu qui est, en lui-même, un amour du Père, pour le Fils, dans l'Esprit. Que notre vie soit à l'image de cette vie trinitaire.

Frère François

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive