ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

Si vous ouvrez le Youcat à la page 105... Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu'est le Youcat, c'est un livre jaune pour les jeunes sur la foi. Après le guide rose de la pastorale étudiante, il y a le guide jaune. Si vous ne l'avez pas, un conseil de votre futur curé, allez vite l'acheter, maintenant que vos révisions et vos exams sont finis, c'est un très bon bouquin à lire que vous pourrez finir cet été sur la plage !
Bref, si vous ouvrez le Youcat à la page 105, vous trouverez une définition du mot « sacrement » et vous verrez que le premier sens en latin est « serment, engagement ».
Alors, quel est le « Saint Serment », le « Saint Engagement » du Christ ou plutôt de son Corps et de son Sang ? Et bien, nous pouvons en voir trois. Dieu a l'habitude de faire 3 en 1.

 

Premier engagement: Celui que nous avons entendu dimanche dernier de sa bouche à la toute fin de l'Evangile. « Je suis avec vous tous les jours jusqu'à la fin du monde » (Mt 28, 20). Cette Parole donnée aux apôtres, il la tient encore aujourd'hui avec nous ! La preuve ou plutôt le signe, c'est justement son Corps et son Sang qu'il ne cesse encore aujourd'hui de donner, sans aucune interruption depuis Pâques, dans l'Eucharistie, par les mains et la voix de ses prêtres qu'il continue aujourd'hui d'appeler, dans la communion de l'Eglise qu'il ne cesse de façonner ! Dieu s'est engagé et s'engage à être avec nous tous les jours jusqu'à la fin du monde !

Deuxième engagement contenu dans le « Saint Serment » du Christ. Dieu s'engage à ne jamais nous laisser tomber. Nous cherchons à mettre toute notre volonté à lui être fidèles et c'est bien. Mais ça ne suffit pas ! Si nous comptons uniquement sur nous, comme les hébreux ou les apôtres qui une fois avoir dit fièrement « nous obéirons » se sont ensuite cassés la figure, nous risquons de tomber nous aussi puis d'être pris par le piège fatal du Malin: le découragement et de nous dire « je ne vais pas communier puisque je ne suis pas digne ». Mais nous ne serons jamais dignes de le recevoir ! Jusqu'à notre dernier souffle nous dirons cela avant de communier !
Ce n'est pas pour rien que le Christ a donné vraiment et réellement son Corps à manger et son Sang à boire ! Si notre cœur nous accuse gravement, ne l'oublions jamais, Dieu est plus grand que notre cœur. Avant de manger, nous nous lavons tous bien les mains, enfin j'espère..., et bien, avant la messe, allons nous laver dans le sacrement du pardon que Dieu nous donne puis allons communier ! Sinon, comment poursuivre la route ?

Enfin troisième engagement: Dieu nous appelle à l'engagement ! Vous vous posez tous la question « Qu'est ce que je veux faire de ma vie ? » et vous pressentez que le gage d'une vie pleine et belle, c'est de s'engager.
Mais vous pouvez être tentés de ne pas vous engager. Pour de multiples raisons, bonnes ou mauvaises, à cause de la société, à cause de l'Eglise parfois ou tout simplement à cause de votre famille, de votre histoire où s'accumulent échecs et déceptions, alors sachez-le, sachons-le, par son Corps et par son Sang, le Christ a « obtenu la libération définitive ». « Il purifie notre conscience des actes qui mènent à la mort ». « Il est le médiateur d'une alliance nouvelle ». Le Christ s'engage non pas du bout des lèvres avec de beaux discours mais par son Corps et par son Sang.

Dieu est avec toi tous les jours de ta vie ! Il ne te laissera jamais tomber ! Pourquoi craindre ? Pourquoi ne pas s'engager quand pour toi Il s'engage ? Confiance, il t'appelle. Amen

Père Franc

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive