ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

Petit tour des inquiétudes qui peuvent habiter la tête d'un étudiant arrivant à Toulouse en septembre 2014 : toi, aujourd'hui !

 

L'inquiétude éthylique: Savoir où on fait la fête à Toulouse et où on peut se faire des potes. Ben oui vous allez quand même pas rester seul toute l'année (allez je vous donne un tuyau, même si c'est pas vraiment mon premier domaine de compétence: le bon secteur c'est entre La Daurade et saint Pierre, bonne zone : valeur sûre)
L'inquiétude vestimentaire : Qu'est ce que je vais bien pouvoir mettre ce matin ? Avantage: la semaine avançant, le choix se réduit et le panier de linge se remplit.
L'inquiétude sentimentale : Comment est ce que je vais parvenir à attirer l'attention de la petite brune assise au septième rang de l'amphi et qui en trois semaines de cours ne m'a pas adressé le moindre regard ? Je sais même pas si elle sait que j'existe.
L'inquiétude de fin de mois : Combien est ce qu'il reste sur mon compte ? Tient, ça serait pas le moment de passer un coup de fil aux parents ?
L'inquiétude géographique : Repérer où sont les amphis Bodin et Garrigou et le bâtiment F12.
L'inquiétude alimentaire : Découvrir où est ce qu'on peut acheter un paquet de pates passé 23h (oui en général c'est à cette heure là que l'étudiant moyen se rend compte qu'il a faim).
L'inquiétude ménagère : S'entrainer à faire tenir une semaine de vaisselle dans un seul bac d'évier !
L'inquiétude ovale : Trouver une salle de sport !! Alors non les gars, je vous arrête tout de suite: ici on est à Toulouse, on va pas dans des salles de sports, on va sur un terrain et plutôt un terrain avec des poteaux tendus vers le ciel (pas les trucs au ras du sol, manquant d'ambition, d'élévation), oui c'est ça, un terrain de rugby (bon c'est vrai, ça fait 5 semaines que je ne parle plus de rugby mais y avait des raisons à ça...).
Eh puis il y a ces inquiétudes que vous ont fourrés vos profs au début de l'année, histoire de vous mettre un peu la pression : « dans cet amphi il y en 20% qui passeront dans l'année supérieure, que les choses soient claires ». Et là d'un seul coup ta voisine, (oui la petite brune de tout à l'heure) aussi charmante soit elle, elle devient ta concurrente, voire ton ennemie.

Tu m'étonnes qu'avec autant d'inquiétude vous soyez stressés et que vous chopiez des ulcères.
Ah oui, j'oubliais une dernière inquiétude, propre à l'étudiant catholique qui en partant de chez lui a bien fourré une bible dans son sac mais qui au moment du déballage ne sait plus où il l'a mis. T'étais parti de chez toi plein de bonnes résolutions et hop noyés par toutes ces inquiétudes, tu laisses tomber, tu laisses ta Bible et ta foi enfouies sous cette montagne d'inquiétudes.
C'est con, oui c'est con parce que justement dans ta Bible il y a la solution, (oui dans la Bible il y a souvent la solution) tu as entendu : « Frères, ne soyez inquiets de rien ». Oui c'est Dieu qui te le dit par la bouche de saint Paul. Mon frère, en ce début d'année ne sois inquiet de rien, c'est pas bon ça ! Vous voyez que vous avez bien fait de venir à la messe, ne serait ce que pour ca, que pour entendre : ne t'inquiète pas.
Oui enfin il suffit pas de décréter de manière un peu péremptoire de pas s'inquiéter pour que les choses se résolvent comme ça, immédiatement. J'veux dire que la pile de vaisselle dans l'évier, ça m'étonnerait que ce soit saint Paul qui se la tape, quand à la brunette du 7° rang....

Il y a deux conseils de saint Paul qui vont avec le « t'inquiète pas », deux conseils que tu ferais peut-être bien d'écouter et mieux encore de mettre en application, deux conseils qui sont en fait la source de la paix, deux conseils qui pourraient être les deux axes de ton années : « en toute circonstance, dans l'action de grâce, priez et suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes ». Ca c'est le premier conseil « rend grâce au Seigneur », tu as entendu il ne s'agit pas juste de le prier mais de le remercier pour ce qu'il est, pour tout ce qu'il te donne à longueur de journée. Oui, si j'insiste là dessus c'est parce que l'autre prière le « suppliez pour faire connaître à Dieu vos demandes », là il m'est avis que vous le faites assez bien, c'est notre prière commune : « Seigneur, fais que la petite brune du 7° rang me remarque enfin", "Seigneur, fais que le stade toulousain corrige Paris." (Tiens, là vous avez été exaucé, d'ailleurs), "Seigneur, fais que je sois dans les 20%" ». C'est donc pas sur cette prière que j'insiste, ça demander on sait toujours, non c'est sur l'action de grâce. Eh oui parce que malgré les quelques inquiétudes qui assombrissent votre horizon le Seigneur vous a déjà fait grâce, regardez autour de vous le nombre de frères et sœurs qu'il vous a donné, regardez ces 12 jours de festival Open Church où vous allez trouver la nourriture de votre âme pour cette année, regardez la paix que Dieu vous donne ce soir parce que vous vous êtes simplement approchés de lui en venant à cette messe, parce que vous vous êtes posé au milieu de votre semaine de dingue : est ce que ce ne sont pas de bonnes raisons de le remercier ! Et cette action de grâce quotidienne, c'est la source de ta paix.

Mais il y a un deuxième conseil de saint Paul pour ne pas s'inquiéter : « tout ce qui est vrai et noble, tout ce qui est juste et pur, tout cela, mettez-le en pratique ». Eh oui les gars il suffit pas de prier pour être en paix, il faut aussi agir, il ne suffit pas de dire "je suis un bon catholique, je vais à la messe tous les dimanche", il faut le vivre, le vivre tout le reste de la semaine. On n'est pas catholique 1h par semaine on l'est 24h/24 et 7j/7 ou on ne l'est pas du tout. Ce qui nous trouble le plus, ce qui nous inquiète le plus c'est quand notre vie ne ressemble pas à ce à quoi nous aspirons profondément, à ce qu'elle doit être, c'est quand elle ne ressemble pas à ce que nous propose saint Paul : une vie vraie et noble, une vie pleine de justice et de pureté.

Qu'est ce qu'on t'a proposé depuis ce début d'année ? Vers quoi est ce que tu t'es dirigé depuis un mois que tu es à Toulouse ? Qu'est ce que tu as choisi ?
Tu es fait pour la vérité et la noblesse, tu es fait pour la justice et la pureté, rien de moins. Tu veux être en paix cette année, tu veux chasser loin de toi toutes ces inquiétudes, sois cohérent, unifie ta vie autour du Christ, prie le Seigneur, sois cohérent, au milieu de tes frères, vis en chrétien.

Abbé d'Artigue

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive