ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

Voici pourquoi je suis chrétien...


"Vous avez appris qu'il a été dit : œil pour œil, dent pour dent. Eh bien moi, je vous dis de ne pas riposter au méchant..."
Si je suis chrétien, c'est en raison de paroles de feu telles que celle-ci. Des paroles prononcées un jour, il y a deux mille ans déjà, sur une montagne de Galilée. Des paroles qu'aucun Homme n'avait osé proférer avant. Du jamais entendu, du neuf, du révolutionnaire. De telles paroles quand elles arrivent à nos oreilles ne peuvent pas laisser indifférent. Deux choix se présentent alors à nous : soit les balayer d'un revers de main, soit se laisser toucher par elles, au risque d'en avoir le cœur brûlé. Si je suis chrétien, c'est qu'un jour j'ai eu l'âme brûlée, comme marquée au fer rouge de la radicale nouveauté de ces paroles.

Voici pourquoi je suis chrétien...
Vous avez entendu le Christ dire à ses disciples, c'est-à-dire à chacun d'entre nous ce soir, qu'il ne faut jamais répondre au mal par la violence et que la vengeance n'est jamais une voie pour sortir de l'injustice. Beaucoup se sont élevés dans l'histoire et encore de nos jours pour dénoncer cette morale des faibles, cette morale des vaincus : ceux qui baisseraient les bras devant le mal et l'injustice, ceux qui se laisseraient piétiner sans mot dire. Oui, il y a quelque chose d'insensé dans cet enseignement de Jésus. Mais la folie du message ne tient pas tant à l'absurdité des paroles du Christ - car il n'a jamais dit qu'il fallait renoncer à lutter contre le mal - qu'à l'incapacité des Hommes à sortir d'une logique trop humaine où seuls les rapports de force changeraient le cours des choses. Si nous n'accueillons pas la parole du Christ, c'est que nous sommes encore esclave de la violence et de la haine. "Si quelqu'un parmi vous, dit saint Paul, pense être un sage à la manière d'ici-bas, qu'il devienne fou pour devenir sage". Si je suis chrétien, c'est que j'ai compris que la loi du Christ est une loi de liberté : une loi qui me libère de ma façon trop humaine de juger et d'agir, une loi qui me tire du cercle vicieux de la violence qui n'engendre que la violence.

Voici pourquoi je suis chrétien...
"Et bien moi, je vous dis : Aimez vos ennemis, et priez pour ceux qui vous persécutent, afin d'être vraiment les fils de votre Père qui est dans les cieux..."
Si j'ose ce soir me présenter à vous comme chrétien, c'est parce que je ne connais pas d'autre sagesse, pas d'autre doctrine, pas d'autre parole qui m'ait donné de comprendre quelle est la véritable mesure de l'amour. Et la mesure de l'amour, c'est précisément d'aimer sans mesure. Mais est-il possible pour un Homme d'aimer à l'extrême, jusqu'à l'infini de l'amour, d'aimer ce qu'il y a du moins aimable, en somme d'aimer son ennemi ? Oui, c'est possible car un homme l'a fait. Et tenez-vous bien, il l'a même fait avec les bras et les pieds cloués à une croix : "Père, pardonne-leur..." Si un homme l'a fait, nous pouvons le faire. Si je suis chrétien, c'est parce qu'il y a eu un homme appelé Jésus-Christ qui a vécu jusqu'au bout ce qu'il a enseigné.

Voici pourquoi je suis chrétien...
"Soyez parfaits comme votre Père céleste est parfait".
La voie que nous propose le Christ est ambitieuse. Il nous invite ni plus ni moins qu'à ressembler à Dieu lui-même, ce qu'on appelle la sainteté. Si je suis chrétien, c'est parce que Dieu veut le meilleur pour moi. Je sais aussi que ce bonheur qu'il me promet n'est pas à ma portée, qu'il dépasse infiniment mes forces.

Voici pourquoi je suis chrétien...
Je le suis, car sans le don de l'Esprit-Saint reçu au baptême et qui demeure en moi comme dans son temple, je ne suis rien. Sans le Christ comme maître, modèle et ami, ma vie n'aura jamais l'ampleur que le Père veut pour moi.
Je suis Chrétien, car je veux être au Christ comme d'autres avant moi, comme les saints qui ont été des vivants en plénitude. Je suis Chrétien, car je veux me faire mienne ces paroles de saint Paul :
"Avec le Christ, je suis un crucifié ; je vis, mais c'est plus moi, c'est le Christ qui vit en moi. Car ma vie présente dans la chair, je la vis dans la foi au Fils de Dieu qui m'a aimé et s'est livré pour moi" (Ga 2, 20).

Voilà pourquoi je suis Chrétien !

Frère Sébastien

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive