ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

« Ils se montraient assidus à l’enseignement des apôtres, fidèles à la communion fraternelle, à la fraction du pain et aux prières… Jour après jour, d’un seul cœur, ils fréquentaient assidûment le temple et rompaient le pain dans leur maison, prenant leur nourriture avec allégresse et simplicité de cœur. Ils louaient Dieu et avaient la faveur de tout le peuple. » Ac. 2, 42,47

Objectifs : La fraternité se donne plusieurs objectifs :

  • Aider les jeunes qui le désirent à grandir dans leur foi et dans leur vie d’étudiant.
  • Assurer à chaque étudiant les meilleures conditions pour la réussite de ses études.
  • Promouvoir un sens de l’engagement à l’appel de l’Église, par un service concret dans le cadre de la paroisse étudiante et de la pastorale des étudiants.
  • Développer une vie communautaire et fraternelle entre chacun de ses membres.

État d’esprit : Chaque membre de la fraternité a :

  • Une volonté résolue de suivre le Christ et de le mettre au cœur de sa vie.
  • Une ouverture à la diversité de l’Église Catholique et à son enseignement.
  • Un amour pour l’Église et une bienveillance pour chacun de ses membres.
  • Un désir de vivre la charité dans l’acceptation des différences d’ordre social, culturel, politique…
  • Une volonté de comprendre l’autre, de l’écouter, de le recevoir comme un frère dans le Christ, et de vivre une authentique amitié entre garçon et fille.
  • La volonté de prendre du temps les uns pour les autres dans un esprit de partage.
  • Le désir de dépasser l’endurcissement du cœur pour aller jusqu’au pardon.
  • Le désir d’accueillir la fraternité comme un lieu de correction fraternelle, d’édification mutuelle et de stimulation à la sainteté.

Composition : La fraternité est composée :

  • D’un prêtre, curé de St Pierre des Chartreux et aumônier de la pastorale des étudiants, résidant au 21 rue Valade.
  • D’un couple ayant reçu une lettre de mission de l’Archevêque pour 3 ans, résidant au 23 rue Valade.
  • De 7 étudiants et de séminaristes représentant par leur formations et leur sensibilités la diversité et la richesse de la jeunesse étudiante catholique. Ils s’engagent pour une année universitaire à vivre en fraternité.

Le prêtre : Il déploie son ministère :

  • Par une fonction paternelle pour nous rappeler que ce projet de fraternité repose sur Dieu, il n’a pas seulement une dimension fonctionnelle mais d’abord un fondement spirituel.
  • Par une fonction pastorale pour garantir l’unité et le respect de chacun dans la diversité des charismes, des sensibilités.
  • Par une fonction de discernement : accueillir les intuitions des membres de la fraternité, vérifier leur pertinence et leur cohésion avec le projet pastoral puis décider de leur mise en œuvre.
  • Par une attention à la croissance spirituelle de chacun des membres de la fraternité.
  • Par une attention particulière portée à la famille qui réside sur place, afin qu’elle puisse s’épanouir dans son état de vie au sein de la fraternité.
  • La fraternité et la paroisse constituent pour lui la communauté où il vit la charité.

Le couple : Par son engagement et sa présence :

  • Participe avec le prêtre aux discernements des décisions liées à la vie de la fraternité.
  • Manifeste par sa présence la diversité des vocations et l’importance du service des laïcs dans l’Eglise est garant de l’esprit chrétien et fraternel de ce qui se vit dans la fraternité et au centre Georges Bernanos (porte une attention particulière à l’accueil de chacun des groupes).
  • Porte une attention particulière aux besoins et à la croissance des membres de la fraternité par son écoute et sa disponibilité.
  • Veille au bon fonctionnement matériel et financier de la fraternité et du centre dont il rend compte au prêtre une fois par an.

Les étudiants :

  • Les membres de la fraternité ont le souci de vivre en communion et de favoriser l’unité des différents groupes et sensibilités catholiques qui se manifestent parmi eux.
  • Leur choix de vivre en fraternité présuppose donc une certaine maturité humaine.
  • Le premier lieu de sanctification de l’étudiant c’est son devoir d’état : ses études. Il veille aussi à encourager les autres membres de la fraternité à se sanctifier dans le leur.
  • Il est important que chacun garde un lien avec son groupe d’appartenance (CCU, scoutisme, communauté religieuses, groupe de prière…) sans y avoir cependant de responsabilités. S’il était amené à y prendre une responsabilité il en parle au préalable aux responsables de la fraternité.
  • Chaque étudiant choisit une mission, définie dans une fiche de poste, pour une année. Cette responsabilité est transmise ou reçue pour une deuxième année, après discernement des responsables. L’étudiant porte sa mission en veillant principalement à appeler d’autres étudiants à servir avec lui. Il veille à être fidèle jusqu’au bout à son engagement.
  • La fraternité est un lieu de croissance humaine, affective et spirituelle. Des sentiments amoureux peuvent naître entre un étudiant et une étudiante au cours de l'année (à l’intérieur ou à l’extérieur de la fraternité). Afin de laisser à ces sentiments le temps de grandir et de s'approfondir, il est bon que le (ou les) étudiant(s) ne se déclare(nt) pas l'un à l'autre pendant l'année et attendent la fin de l'année pour cela. Si cette démarche est trop difficile il est souhaitable qu’il (ou elle) en parle à son accompagnateur spirituel et aux responsables de la fraternité avant de choisir de se dire leur(s) sentiment(s). S’ils choisissent de se dire leur sentiment il est préférable d’attendre la fin de l'année pour s'en ouvrir aux autres. Ils préservent ainsi leur liberté et permettent à la vie communautaire de la fraternité de se poursuivre sereinement.

La vie de fraternité invite chacun à s’engager pendant ses études dans un véritable cheminement de foi qui intègre :

  • Une vie sacramentelle régulière,
  • Une vie de prière, visant à développer une intimité avec Dieu,
  • Une formation chrétienne, afin d’approfondir la connaissance du Christ et de son Église,
  • Un accompagnement spirituel régulier.

Le séminariste :

  • Le séminariste partage la vie du prêtre dans son apostolat auprès de la Fraternité,
  • Il est chargé de faire le lien entre le séminaire et la pastorale des étudiants,
  • Il participe à la vie de la Fraternité dans la mesure de ses disponibilités en veillant particulièrement à être présent à la messe dominicale et au Chapitre,
  • Par sa présence il témoigne de cette disponibilité à l’appel du Seigneur.

Engagement pour toute la fraternité :

  • Une participation :
    • à la messe dominicale de 19h suivie du dîner paroissial et du chapitre
    • à la prière hebdomadaire avec la fraternité,
    • au dîner de fraternité tous les 15 jours,
    • aux weekends de rentrée et de bilan en fin d’année,
    • sortie de fraternité
    • à la journée inter-fraternités
    • à la messe de rentrée étudiante,
    • au pèlerinage étudiant,
    • une présence au festival open church
    • aux bilans individuels trimestriels avec l’un des responsables
    • au conseil pastoral annuel
    • au triduum pascal
  • Une responsabilité particulière à la paroisse définie dans une fiche de poste.

« Voyez comme ils s’aiment ! » Tertullien, IIè s. Apologétique 39

 

Map CCU

Map G. Bernanos

Contact paroisse

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive