ÉTUDIANTS CATHOLIQUES À TOULOUSE

chapelet-300x4142chapeletC'est à partir du 12ème siècle que la prière du "Je vous salue Marie" commence à se faire répétitive. Elle s'est organisée progressivement pour méditer l'histoire du Christ en compagnie de sa mère, Marie. Le 16 octobre 2002, pour le 24éme anniversaire de son élection, le Pape Jean-Paul II a publié une Lette apostolique : le Rosaire de la Vierge Marie. Il ajoute ainsi cinq mystères à la méditation ordinaire et traditionnelle du Rosaire. Agencée autour de vingt méditations, appelées "mystères", cette prière balaye les étapes joyeuses, lumineuses, douloureuses et glorieuses de la vie du Christ et de sa mère.

Le chapelet est formé par d'une cordelette fermée sur laquelle sont enfilées des perles, l'extrémité est terminée d'une croix. Entre la croix et la première série, il y a 5 perles, où la prière est organisée de la manière suivante : 

- Un signe de croix : "Au nom du Père et du Fils, et du Saint-Esprit, Amen ! " C'est au nom de la Trinité que la prière commence.

- Le symbole des Apôtres : le sens de cette prière est de méditer l'histoire du salut. Faire mémoire de ce qui fait le patrimoine de notre foi commune, le Credo ou le "Je crois en Dieu" le permet.

- Un Notre Père .

- Trois "Je vous salue Marie" 

- Un "Gloire au Père..."

Puis la méditation des mystères commence. A chaque fois, un "Notre Père", puis, le "Je vous salue Marie" prié dix fois avec une intention de prière, tout en faisant référence à la page d'évangile évoquée par le mystère. Au terme de cette séquence est dite une doxologie: "Gloire au Père et au Fils et au Fils et au Saint Esprit comme il était au commencement, maintenant et toujours, et dans les siècles des siècles. Amen"

Source : croire.com

 

 

Map paroisse

Contact Oraison

Copyright © 2014 La Pastorale Étudiante de Toulouse - Tous droits réservés - Conception graphique espritCréateur.COMM' & développement Nexteo Interactive